Le projet ANR INEDUC s’attache à identifier les inégalités éducatives liées aux contextes et espaces de vie des jeunes âgés de 13 à 15 ans (période scolaire du collège en France).

L’éducation renvoie ici aux acquisitions qui résultent des interactions entre l’individu et son environnement physique et humain, englobant tant les transmissions par action volontaire que par imprégnation.

L’objectif est d’analyser différents contextes qui influencent les parcours éducatifs des jeunes : celui de l’institution scolaire, celui des loisirs sportifs et culturels et celui, transversal aux deux précédents, des environnements numériques. Il s’agit plus précisément d’étudier la dimension spatiale de ces contextes, que ce soit par le vecteur analytique des distances métriques ou par celui des distances sociales et culturelles. Le premier se caractérise par l’identification de la distribution des équipements-ressources, de la proximité de ces équipements pour les populations et des contraintes physiques liées aux mobilités nécessaires pour y accéder. Le second se caractérise par l’étude des caractéristiques des familles, des milieux sociaux locaux et des politiques de l’éducation mises en oeuvre dans des mailles territoriales toujours singulières. Ces caractéristiques, par les types d’usages des ressources localisées qu’elles déterminent, induisent des différences dans les parcours sociaux des adolescents qui peuvent se traduire en inégalités.

La communication prévoit de revenir principalement sur la présentation du projet et sur sa mise en oeuvre. Elle présentera également les premières tendances (les résultats sont en cours d’analyse), et ce au prisme des rapports entre disciplines plus ou moins habituées et outillées à appréhender la dimension spatiale (géographie, sociologie, sciences de l’éducation, sciences de l’information et de la communication).

https://www.u-picardie.fr/m-mickael-le-mentec–526567.kjsp

  • Suivez l'actualité du laboratoire sur sa page Facebook @LaboTechne !