Marlène Dulaurans : « : Contribution des usages des technologies numériques à la réussite étudiante »

Résumé du séminaire :

Cette intervention s’inscrit dans la continuité d’un post-doctorat réalisé en 2014 auprès du projet IDEFI PaRé, au sein de l’équipe TECHNE, à l’université de Poitiers.

Il s’agit par cet échange d’apporter un éclairage en sciences de l’information et de la communication sur la contribution des usages des technologies numériques à la réussite étudiante et de fournir des éléments de réponse quant à une meilleure compréhension des modes d’apprentissage et des pratiques pédagogiques innovantes en milieu universitaire.

 

Ressources complémentaires :

  • BARBOT Marie José, MASSOU Luc, TIC et métiers de l’enseignement supérieur. Émergences, transformations, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2012, 249 pages.
  • BERGMANN Jonathan, SAMS Aaron, Flip your classroom : Reach every student in every class every day, International Society for Technology in Education, 2012, 100 pages.
  • CERISIER Jean-François, Le déploiement d’un environnement numérique de travail comme moteur du changement dans une école d’ingénieurs, TICEMED, Nice, 2007, 10 pages.
  • DAVIDENKOFF Emmanuel, Le tsunami numérique, Paris, Stock, 2014, 200 pages.
  • DEPOVER Christian, Chapitre 3. Présent et futur d’un dispositif innovant, in PERAYA Daniel, CHARLIER Bernadette, Technologie et innovation en pédagogie, De Boeck Supérieur « Perspectives en éducation et formation », 2002, pp. 65-68.
  • LE CROSNIER Hervé, CULTURENUM : Jeunesse, culture et éducation dans la vague numérique, Caen, C&F Editions, 2013, 208 pages.
  • PAQUELIN Didier, AUDRAN Jacques, Campus numérique et innovation pédagogique : l’hypothèse de la territorialisation, Distances et Savoirs, Volume 4, n° 3, 2006, pp. 365-395.

 

Coordonnées de l’intervenante :

Courriel : marlenedulaurans@hotmail.com

 

Statut de l’intervenante :

Marlène Dulaurans est docteur en Sciences de l’Information et de la Communication (thèse de doctorat obtenue à l’Université de Bordeaux Montaigne). Actuellement post-doctorante à l’université de Lorraine, elle travaille au sein du projet SUM-TEC (Savoirs universitaires, médiatisation technologique et pratiques des acteurs), qui vise à analyser les conditions et la nature des changements liés à la médiatisation technologique du savoir universitaire et à favoriser une meilleure compréhension des pratiques des enseignants-chercheurs et des étudiants (rapports aux savoirs scientifiques, professionnels, techniques, relationnels).

Recherche

Menu principal

Haut de page