A partir d’une analyse critique des perspectives utilisées dans la recherche en marketing pour modéliser le processus de socialisation économique des consommateurs, quelques fondements clés de la psychologie culturelle sont apportés afin d’éclairer la notion de participation de l’enfant à des activités conjointes de consommation.

Ce qui permet de souligner que, dans le développement des compétences du consommateur, l’interaction avec autrui joue un rôle central, et que ce développement dépend de la transformation d’éléments institutionnels qui légitiment une culture de consommation historiquement située.

Ces bases théoriques permettent d’ouvrir trois voies de questionnement délicates à instruire : Quel rôle l’école pourrait-elle jouer dans l’éducation à la consommation ? Comment envisager la responsabilité des marques dans l’éducation à la consommation ? Quelle posture éthique tenir en sciences de gestion pour aborder le thème de l’éducation à la consommation ?

Diplômée de l’EM Lyon et docteur de l’Université Lyon III, Inès De La Ville est Professeur de Sciences de Gestion à l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de l’Université de Poitiers où elle est responsable du Master « Marketing Plurimédia et Consommation ».

Ses publications portent sur la socialisation économique du jeune consommateur, les processus d‘innovation dans les industries s’adressant à l’enfant et la responsabilité sociale des entreprises intervenant sur les marchés de l’enfant. Elle a été responsable scientifique du contrat ANR « Ludo-Aliment » de 2007 à 2010, a dirigé l’ouvrage collectif « L’enfant consommateur » paru aux éditions Vuibert en 2005 et vient de publier avec Antoine Georget « Le Père Noël de La Poste – La surprenante histoire de son secrétariat » aux éditions Peter Lang.

http://cepe.univ-poitiers.fr/

  • Suivez l'actualité du laboratoire sur sa page Facebook @LaboTechne !