Dans la société numérique, même si les TIC offrent de nouvelles opportunités et avantages pour les adolescents, elles posent également d’importants défis les concernant. Les adolescents sont victimes de manière croissante d’agression en ligne.

L’omniprésence des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans toutes les sphères de notre vie quotidienne concerne également un nombre croissant d’adolescents. Les adolescents sont de plus en plus équipés à leur domicile et/ou (mobiles, smart-phones, etc.). En Europe, 38 % des 9-12 ans et 77 % des 13-16 ans ont un profil sur un réseau social.

En Europe, parmi les 9-16 ans ayant participé à l’étude EU Kids Online (2011) : 33 % ont été dérangés ou contrariés par du contenu inapproprié en ligne, 12 % ont été dérangés ou contrariés par des contacts rencontrés en ligne puis hors ligne, et 80 % ont été assez ou très affectés par de la cyberintimidation (cyber-bullying).

La cyber-intimidation ne respecte pas les frontières, mais la perception du problème dépend fortement des aspects culturels et historiques, du contexte social et politique du pays ou de la région concernée. En Europe, afin de prévenir la cyber-intimidation, des décisions et initiatives ont été prises et de nombreux programmes ont été définis et mis en oeuvre. Malgré cela, l’impact croissant du phénomène nécessite que la recherche sur la question continue, que les institutions compétentes légifèrent et encouragent les actions collectives et individuelles.

Notre intervention se propose de présenter les résultats et conclusions majeurs des travaux que nous avons menés avec d’autres collègues entre 2012 et 2013 au Joint Research Centre (Ispra, Italie). Parmi ces travaux, nous retiendrons : le workshop international (octobre 2012) et le rapport scientifique présentant les conclusions et recommandations formulées, ainsi que les conclusions de deux journées de sensibilisation réalisées auprès d’élèves du primaire et du secondaire de l’Ecole Européenne de Varèse (Italie, mai 2013).

Caroline Rizza est enseignant-chercheur à Telecom ParisTech, Institut Mines Télécom en Sciences de l’Information et de la Communication depuis mai 2005 et détachée, en tant que chercheur, au Centre Commun de Recherche (Joint Research Centre) de la Commission Européenne de mars 2010 à décembre 2013.

  • Suivez l'actualité du laboratoire sur sa page Facebook @LaboTechne !