EMIC

DESCRIPTION GENERALE DU PROJET

La mobilité que le programme Erasmus Mundus apporte est l’une de ses caractéristiques la plus importante. Les étudiants suivent des cours dans au moins deux pays où les traditions et les modèles éducatifs diffèrent. On observe que le fait d’uniquement mettre ensemble des étudiants d’origines diverses ne contribue pas forcément au développement de la compétence interculturelle. Les étudiants ont donc besoin d’un outil pour développer cette compétence tout au long de la vie.

Depuis une approche développementale, le projet Erasmus Mundus Intercultural Competence (EMIC) a comme but de proposer un programme d’apprentissage afin de contribuer au développement de la compétence interculturelle des étudiants Erasmus Mundus et, potentiellement, de tous les étudiants internationaux qui suivent des études supérieures dans plusieurs pays. A partir de la mise en place expérimentale du programme d’apprentissage EMIC dans 4 consortia Erasmus Mundus, le projet EMIC vise à créer une boîte à outils afin de reproduire cette formation dans d’autres masters européens.

PARTICIPATION DE TECHNE DANS CE PROJET

Le laboratoire Techné contribue au projet dans l’expérimentation du programme d’apprentissage et l’expertise de la boîte à outils EMIC.

PARTENAIRES

Glasgow Caledonian University, University of Deusto, University of Porto, University for Peace, European master in Media Engineering for Education (Euromime), Erasmus Mundus Master in Lifelong Learning Policy and Management (MALLL), Global Innovation Management (GIM), Master in Work, Organisational and Personnel Psychology (WOP-P) et l’Erasmus Mundus Association (EMA).

FINANCEURS

La Commission Européenne à travers de l’Action 3 du Programme Erasmus Mundus.

PERIODE DE REALISATION

Décembre 2013 à octobre 2015

PERSONNES CHARGEES DU PROJET

Responsables scientifique : Dane Lukic, Helena Martins, Maria Yarosh et Melina Solari

Chef du projet : Dane Lukic

Participants : Claire Blackburne, Julia Delafield, Allison Littlejohn, Dane Lukic, Helena Martins, Teresa Proença, Rosa Santibáñez-Gruber, Melina Solari et Maria Yarosh.

Recherche

Menu principal

Haut de page